Déculpabiliser de ne pas être un écolo parfait !

Je voulais écrire cette article pour démystifier l’écologie 🌍 ! Certains d’entre nous font plus de gestes écologiques que d’autres. Cela ne veut pas dire qu’ils sont parfaits, ni que ce que tu fais ne sert à rien. L’écologie ce n’est pas non plus revenir en arrière pour vivre dans une grottes sans électricité 💡 ni eau 💦 courante. Ce n’est pas vivre au temps de la préhistoire 😂 !

L’illusion de la perfection

Que tu sois végan, minimaliste, zéro déchet… tout cela sont des étiquettes qui ne font pas de toi l’écologiste parfait. Le végan se soucis essentiellement de la condition animale 🐄 sans forcément penser à à la qualité de ses autres aliments par exemple, le minimaliste veut avoir le moins d’objets possible mais ne pense pas à ses déchets et le zéro déchet, ne veut plus avoir de déchets mais ne pense pas à la condition animale. Tous sont des exemples stéréotypés exprès pour te montrer que tu peux être plus qu’une étiquette, même si tu n’es pas parfait. Tu fais tes gestes selon tes priorités, cela ne t’empêche pas d’agir pour l’écologie 😉.

L’écologie m’intéresse, j’essaie de faire au mieux, même si j’ai encore beaucoup d’efforts à faire. Il est très important avant toute chose de prendre conscience de ce qu’il se passe. Faire une transition écologique peut demander des efforts d’adaptation selon ton mode de vie. Pour certains tu seras prêt à les faire, pour d’autres non. Il faut aller à son rythme, ne pas vouloir tout faire en même temps. Je prends conscience petit à petit de tout ce plastique qui nous entoure, c’est impressionnant, surtout que la majorité n’est pas recyclable, et que la partie recyclable ne l’est pas indéfiniment. Je me sers souvent de l’image de la décharge au fond de mon jardin 🌱 pour voir que je dois essayer de ne plus avoir autant de déchets.

Les petits gestes comptent

On a tous un rôle à jouer dans l’écologie. Même si nos gestes nous paraissent petits, mis bout à bout ils ont un impact. Jeter une paille 🥤 par terre en soit n’est pas dramatique. Mais nous sommes nombreux sur Terre, et si chacun pense la même chose… ça fait beaucoup de pailles par terre ! Mais cela fonctionne aussi dans l’autre sens. Si on ne jette pas cette paille par terre, cela fait plus de 7 milliards de pailles en moins par terre.
Parfois tu te dis aussi à quoi bon trier mes déchets quand l’industriel à côté déverse des quantité de produits douteux dans la rivière du coin 😏… Oui mais imagine si on ne triait pas nos déchets, cela serait pire, non ? Si ta bouteille en plastique finissait elle aussi dans cette rivière…

Il y en aura toujours pour qui l’écologie est un concept farfelu ou pas compatible avec leur vie, ou dont ce n’est simplement pas la priorité du moment, mais de plus en plus de personnes prennent conscience qu’il faut faire quelques gestes pour essayer d’arranger le mal qui est fait. On ne maîtrise pas tout c’est vrai, mais tu as plein d’actions à faire pour diminuer ton impact à toi. Et en montrant aux autres que diminuer ton impact ne veut pas dire revenir à la préhistoire, tu réussiras peut-être à convaincre ton entourage, qui eux-mêmes convaincront le leur 😉…

Chacun adopte les gestes qui lui conviennent. On ne peut pas demander à quelqu’un qui habite dans un appartement d’avoir un composteur et/ou un lombricomposteur. Certains y arrivent et c’est très bien, mais pour la majorité des citadins ce sera compliqué. Par contre ils peuvent certainement trier leurs déchets à recycler. Il faut réfléchir à ce que l’on peut mettre en place. Si on a un véhicule acheter nos produits frais 🥕 directement chez le producteur, sinon attendre le marché local 🍎 si toutefois c’est compatible avec nos disponibilités. Eteindre tous les appareils lorsqu’on a fini de s’en servir. Eviter au maximum de les laisser en veille ⚡️. Ne pas gaspiller l’eau 💦 des robinets… Beaucoup de petits gestes sont très simple à faire et ne changeront pas tes habitudes. 🔋

Etre écolo c’est cher

Alors oui parfois vouloir être écologique ça a un coût 💰. En fait c’est surtout de l’investissement. Acheter des lingettes en tissus pour se démaquiller, pour nettoyer ou faire le ménage est plus cher au départ que des jetables mais après on n’en achète plus chaque mois, voire chaque semaine. Il en va de même pour un récupérateur d’eau de pluie par exemple. Il faut effectivement acheter la cuve (si on ne peut pas la trouver gratuitement), mais après on n’utilise plus l’eau potable du robinet pour arroser son jardin ou potager ou pour laver la voiture ! Beaucoup de gestes écologiques te feront économiser de l’argent, si bien sûr tu es prêt à changer certaines de tes habitudes 😉. Nous sommes tellement habitués à tout avoir de suite, sans efforts qu’on ne connait plus la valeur des choses.

Tu ne rencontreras jamais un écologiste parfait. Certaines personnes seront plus avancées que toi dans cette démarche, d’autres moins avancées. D’autres encore dans des actions différentes des tiennes. Tu n’as pas à culpabiliser, on fait tous les efforts que l’on peut faire, qui nous conviennent à ce moment là de notre vie. Certains diront qu’on est pas cohérent dans l’ensemble de nos actions… Laissons les parler 😉 ! Oui je prends des douches 🚿 assez longues et à côté de ça je fais très attention à la consommation de mon eau 💦 pour tout le reste 😂 ! Une incohérence que j’assume par un certain équilibre… Quelles sont tes incohérences à toi ?!

Céline - Auteur du Blog J'ai le choix

 

 

 

4 commentaires sur “Déculpabiliser de ne pas être un écolo parfait !

  1. Je suis comme toi, je prend des douches longues mais à côté de ca j’y fais très attention.
    J’achète mes légumes au petit agriculteur et je fais un combo car c’est ma maman qui va me le chercher comme ça hop on gaspille pas l’essence !

    1. Il y a tant à dire sur les douches longues 😂 ! Bravo pour ces gestes et surtout sans culpabiliser même si tout n’est pas parfait 😉 !

  2. Moi je ne prends pas de douche longue, 😄,mais je recycle , ou du moins, j’essaye, l’eau dont je me sers à l’évier. Je fais couler l’eau dans une bassine, et l’été je m’en sers pour arroser mes plantes. L’hiver, je reconnais que c’est plus difficile.
    J’achète mes légumes et fruits chez des producteurs locaux. Je composte beaucoup. J’achète aussi des épices et aromates qui ne sont pas de France, alors c’est sûr que l’impact carbone est élevé. Mais je n’ai pas le choix.😊

    1. Comme tu dis pour certains produits il n’y a malheureusement pas le choix si on souhaite les consommer. Bravo pour tous ces gestes 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *