Le Zéro Déchet, comment s’y prendre ?

Le zéro déchet, tu en as sûrement déjà entendu parler ou lu 🤓 quelque part. Des photos de bocaux en tout genre remplissant les étagères de la cuisine ! C’est beau et c’est à la mode ce genre de photos ! Mais le zéro déchet n’est pas qu’une histoire de bocaux ! Cela va plus loin ! Après un éclaircissement sur cette démarche, je te donnerai quelques pistes pour commencer 😉 .

Le zéro déchet, une histoire de poubelles !

Il faut savoir que le zéro déchet n’est pas d’avoir aucun déchet ❌ ! C’est ne plus jeter dans la poubelle des ordures ménagères. Je m’explique : tout ce que tu mets au compost, certains produits dans le bac de recyclage ne sont pas considérés comme déchets. Donc si tu fais le tri pour le recyclage du verre, tu as déjà un pied dans le zéro déchet 😉 ! Pour faire du zéro déchet il est donc important d’analyser ce que l’on met dans nos ordures ménagères et ce que l’on tri !

Attention ⚠️ toutefois par rapport au recyclage. Beaucoup de produits recyclés ne sont pas recyclables à l’infini. C’est le cas des plastiques 🧴et des papiers 📃 par exemple. Il faut donc éviter de prendre le recyclage comme LA solution zéro déchet ❌. Un produit qui n’est plus recyclable est considéré comme ordure ménagère. Que ce soit toi ou la chaine de recyclage qui le jette dans cette catégorie là c’est pareil. C’est un déchet. Par conséquent, pour une démarche zéro déchet, il faut éviter les produits qui ne se recyclent que peu de fois. Le recyclage est en dernier recours.

On doit donc réfléchir à nos déchets au moment de l’achat. C’est pour cela que le vrac est par exemple une excellente alternative. Jeter l’emballage des paquets de pâtes au recyclage mouais, mais s’il n’y en a pas c’est encore mieux 😉 !

Le zéro déchet s’apparente beaucoup au minimalisme. En effet plus on fait attention à nos déchets, moins on achète d’objets obsolètes !

Pour commencer ce cheminement, il faut être conscient que tu ne seras plus un simple consommateur qui achète sans trop réfléchir. Tu vas délaisser certains magasins et produits pour d’autres. Tu vas te rendre compte qu’en cuisinant toi-même, tu peux plus facilement maîtriser les ingrédients que tu utilises : leurs provenances, leurs goûts, leurs emballages, leurs alternatives… Mais cela ne concerne pas que la cuisine évidement ! Lorsque tu achètes un vêtement neuf par exemple ou n’importe quel objet neuf tu crées et fait créer des déchets. De sa production à son arrivée dans le magasin, beaucoup de ressources 🌍 auront été utilisées.

La méthode la plus simple pour ne plus avoir de déchets !

Pour être efficace Béa Johnson a mis au point une méthode, très facile, la méthode des 5R :

  • Refuser 🚫 : les produits à usage unique 🍴, les tracts publicitaires, les tickets de caisse, les emballages proposé… ;
  • Réduire ↘️ : les gaspillages alimentaires, d’eau 💦, d’électricité, les achats, les emballages jetables ;
  • Réutiliser ↪️ : les produits qui peuvent resservir 📦 ;
  • Recycler ♻️ : ce qui ne peut être refusé, réduit ou réutilisé 🧴 ;
  • Rendre à la nature 🌱, Composter : les déchets organiques 🍎🥕🍅.

Zéro déchet, Refuser, Réduire, Réutiliser, Rendre à la Nature, Recycler

Ce n’est pas l’unique méthode, mais elle me parait simple à mémoriser pour pouvoir la mettre en place et entamer cette démarche.

Refuser

En mettant un Stop Pub sur sa boite aux lettres 📪, on réduit déjà pas mal les déchets papiers. Quand on sait qu’en moyenne c’est 32kg de publicités par foyer chaque année 😲… On peut également refuser les tracts publicitaires que l’on nous tend dans la rue, les tickets de caisse dans les magasins. Certains sont édités quand même et deviennent donc des déchets. Mais en multipliant les refus de plus en plus de magasins prendront conscience, ne serait-ce que pour l’économie faite, qu’il n’est pas toujours nécessaire d’imprimer les tickets (en dehors des produits garanties bien sûr 😉 !).

Réduire

C’est dans cette optique de réduire ses déchets que les produits en vrac sont intéressants 👍. Tu viens avec ton bocal que tu remplis directement de la quantité que tu désires. Il est conseillé également, de se familiariser avec le marché de l’occasion ! En plus d’éviter les emballages des objets neufs, en général, cela permet la réutilisation des objets, sans avoir à en créer un nouveau et donc gaspiller les ressources nécessaires. La location, le plus souvent entre particuliers mais parfois aussi avec des entreprises, permet aussi de réduire ses déchets et les frais par la même occasion ! Cela va des outils pour des travaux, en passant par ceux pour le jardinage, des véhicules, certains vêtements, des équipements sportifs… La réparation 🔧 des objets est indispensable pour ne pas jeter. Quelle soit fait par soi-même ou par un professionnel, elle permet d’arrêter avec l’idée de jetable.

Réutiliser

Tout ce qui peut être réutiliser doit l’être. Par toi ou quelqu’un d’autre, peu importe sous quelle forme. Des vêtements 👕 usés transformés en lingettes, en doudou 🧸 ou en sacs pour les courses. Des cartons de colis 📦 réutilisés pour envoyer un colis à son tour. Les bocaux pour les achats de vrac. Acheter ou fabriquer soi-même des couvercles en tissus, des cotons lavables et plein d’autres choses afin de ne plus utiliser ce qui est jetable 😊.

Recycler

Solution de dernier recours ⚠️ avant les ordures ménagères, le recyclage des déchets doit être réfléchis. La majorité des matières recyclées finiront en déchets que l’on ne pourra pas éviter. Que ce soit le papier, les tissus, les métaux ou même les plastiques, ils finiront par être inexploitables pour recréer des produits.

Rendre à la nature

Le compost est la meilleure des solution zéro déchet. On utilise ce que la nature nous donne pour le lui rendre. Elle le transformera ensuite en terreau riche en nutriments. On y met le bois, les herbes et les feuilles 🌿, les épluchures de fruits 🍒 et légumes 🍅. Il faut faire attention à ne pas y mettre de la chair animale. Pour ces déchets-là, il faut utiliser un lombricomposter.

Le zéro déchet pour tous

Dans la démarche du zéro déchet, les gens cuisinent beaucoup. Tu l’as peut-être déjà remarqué sur les réseaux sociaux. Cela évite les emballages inutiles. Si je reprends mon exemple de pâtes 🍝, il n’est pas difficile d’en faire ! De la farine, des œufs, du sel et hop ! Il est vrai que cela prend plus de temps que d’ouvrir le paquet et les jeter directement dans l’eau bouillante ! Mais c’est largement meilleur ! Et si tu as du temps devant toi tu peux en faire en grande quantité pour les congeler et les jeter dans l’eau vite fait un soir de flemme 😂 !

Ce n’est pas évident, on n’y arrive pas du jour au lendemain. Moi-même je commence juste. Cela va dépendre mais je jette en moyenne un sac de 10 litres par mois aux ordures ménagères. La partie recyclage est mon gros point faible ! Par contre je poursuis mon chemin avec le réutilisable : essuie-tout, mouchoirs, cotons démaquillants et même bientôt le « papier » toilette pour la petite commission. Le compost fait également partie de ma vie. Et dès que je peux je répare ce qui se casse. Je déteste les appareils jetables, et même les objets d’ailleurs ! Chéri, lui, n’est pas dans cette démarche. Il a besoin de plus de temps pour voir que ça ne change pas en mal son quotidien. Je fais donc mes actions en lui montrant de temps en temps l’aspect positif 😉. Je ne le pousse pas à changer son comportement, ça doit venir de lui. Tant pis si quelques fois les gestes ne sont pas aussi écologiques que je le souhaiterais 😂 !

 

Le zéro déchet est une question d’habitudes et d’organisation. Il ne s’agit pas d’être parfait dès le départ, ni même après ! Chacun son rythme, chacun fait les gestes qui lui conviennent. Le zéro déchet est-il fait pour toi ? As-tu déjà des gestes qui éviter les déchets inutiles ?

Céline - Auteur du Blog J'ai le choix

 

 

 

2 commentaires sur “Le Zéro Déchet, comment s’y prendre ?

  1. J’essaye de trier, de recycler. Je pense que je jete une poubelle de 20l, de dechets par mois.
    Le verre va au verre, le papier au papier. Mais j’ai beaucoup reduit, plus de pub, plus de journeaux. Et , évidemment, le compost. J’y mets beaucoup de choses..
    Je n’en suis pas encore au zero dechets.
    On essaye de s’améliorer. 😊

    1. Et c’est tout ce qui compte ! S’améliorer ! 😉 Arriver au zéro déchet est long et peut être contraignant parfois. Le tout est d’avoir conscience qu’il faut réduire ses déchets en y réfléchissant avant l’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *