Sortir de la dépendance des réseaux sociaux

A peine les yeux ouverts ⏰ que tu scrolles déjà tes réseaux sociaux. Puis à chaque moment de « libre », pour faire passer le temps. Si on ne fait pas attention, on peut vite devenir dépendant aux réseaux sociaux 📱. Espérant lire l’information qui changera notre vie, le scoop à raconter, ou l’interaction attendue sur nos posts. Comment définir notre dépendance aux réseaux sociaux et s’en défaire ?

Prendre conscience de sa dépendance

Je parle là d’une « légère » addiction aux réseaux sociaux (1 ou 2 heures), mais qui peut virer à une vraie dépendance (plus de 2 heures par jour). Dans ce dernier cas, tu devras te faire aider d’un professionnel. Les conséquences sur ta santé mentale et physique sont à prendre au sérieux.

❓ Pour toi réaliser un challenge de 24 heures sans réseaux sociaux, honnêtement ça te parait comment ?

  • A – Facile ?
  • B – Dur mais j’y arriverai ?
  • C – Impossible ?

Si tu as répondu par une des deux dernières réponses, c’est que tu es dépendant. Légèrement pour la réponse B, plus touché si tu as répondu C. Mais pour savoir ce qu’il en est réellement, fais le test 😉.

Si tu n’es pas capable de te détoxiquer par toi-même, c’est que ta dépendance est forte. Pas de panique il suffit d’aller voir un thérapeute pour qu’il t’aide à t’en sortir 😊. L’important à ce stade est d’avoir pris conscience de ton rapport aux réseaux sociaux.

Son temps passé sur les réseaux sociaux

C’est très souvent la 1ere chose qu’on fait en se réveillant le matin. C’est une habitude que de prendre le téléphone 📱 dès qu’on s’ennuie plus d’une minute. Bonne ou mauvaise à toi de voir ! Si elle te détend tant mieux. Si elle te pousse à procrastiner… 😉

Je ne vais jamais ❌ dans la section Recherche ou Reels sur Instagram, c’est LE lieu où je vais perdre mon temps inutilement 😂 ! Je vais y rester trop longtemps pour éventuellement dénicher LE compte qui changera ma vie. Mais non et toujours non !

Les stories permettent de partager le quotidien. Des danses, des balades, des paysages, des assiettes alléchantes… Des moments de vie qui ne font que rarement interagir avec la personne !

C’est aussi une question d’habitude, plus tu passeras ton temps à checker les réseaux sociaux 📱 et plus tu iras dès que tu auras une seconde de libre. Combien de temps ⏱ penses-tu y passer chaque jour ?

Les conséquences d’une dépendance

Les conséquences sont nombreuses tu te doutes bien. Elles ne sont pas à prendre à la légère. Elles s’apparentent pour certaines à la dépendance aux drogues ou boissons alcoolisées. Parmi elles on retrouve le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, la recherche de la récompense à court terme, activée par la dopamine qui entraine une addiction au niveau du cerveau. On arrive à un certain point où notre cerveau a besoin de sa dose de dopamine pour nous faire sentir bien. Alors qu’à petite dose, la dopamine n’a rien de méchant ! Beaucoup de jeux utilisent ce système de récompenses pour nous faire jouer toujours plus.

Les réseaux sociaux ont apportés beaucoup de comparaison : corps parfaits, danseurs 🕺doués, sportifs 🏃‍♀️ hors normes… Des exploits qui à force de répétition, croyons facile à réaliser, mais impossible lorsqu’on essaie nous-même. Et oui ces gens-là n’en sont pas à leur premier essai 😂 ! La perte de la confiance en soi est donc courante. La solitude s’installe et on a du mal à prendre des décisions, car la réalité est perçue différemment.

Sortir de cette addiction

Faire le tri dans ses réseaux sociaux

Il faut commencer par se demander pourquoi tu y vas ? Qu’est-ce que tu y recherches ?
J’ai réduit les applications que j’utilise à ce qu’elles pouvaient m’apporter. Je n’utilise donc que Facebook et Instagram. Sur Facebook par exemple j’ai mis une alerte ❗ dès que j’atteins les 40 minutes dessus. Sans te mentir je les atteignais assez souvent alors que j’avais l’impression d’avoir rien vu ! 36 fois les mêmes publications d’il y a 2 ou 3 jours… 🙄 J’ai donc décidé de mettre des pages en favoris et de classer mon fil d’actu en Récent. Je ne vois plus les répétitions de publications, je vais à l’essentiel et par conséquent j’y passe moins de temps 😉 ! Pour ces deux réseaux sociaux j’ai vraiment fait le vide des comptes, pages et amis que je suivais. Savais-tu qu’un compte dit « professionnel » n’a que 10% de portée environ. Cela veut dire que lorsqu’il publie quelque chose sur son feed, peu de gens le voit. C’est pour ça qu’on ne voit pas tous les posts, même lorsque tu interagis régulièrement avec eux. Les algorithmes des réseaux sociaux… Donc moins tu en as et plus tu pourras voir ce qui t’intéresse 😉.

Je fais régulièrement du vide pour ne suivre que des personnes qui m’intéressent vraiment. J’ai également masqué certaines pages qui revenaient un peu trop de la part de certains amis sur Facebook et qui me « pourrissaient » mon temps. Je veux voir l’essentiel de mon entourage et apprendre des choses de la part des autres comptes. J’ai gardé 2 comptes de divertissement pour me détendre un peu lorsque j’en ai plein la tête !

S’organiser pour s’en sortir

  • Prendre conscience du temps passé ⏱ sur tes réseaux sociaux. Beaucoup de téléphones et applications permettent de le voir.
  • Ne pas checker les réseaux sociaux dans ta chambre, pour ne pas scroller avant de dormir. A la place essaie de lire 📖, écrire, regarder un film, méditer 🧘‍♀️… Pose ton téléphone loin du lit 🛌, ou mieux, hors de la pièce.
  • Pratiquer une activité (sport 🏃‍♀️, méditation, lecture, écriture ✍, peinture 🎨, bricolage…) pour prendre de la distance avec ton téléphone et occuper ton temps.
  • Faire une Digital Detox : se déconnecter des réseaux sociaux durant 24 heures environ ou plus si c’est possible 😉. Trouve des activités pour te changer les idées. Durant un weekend randonnée par exemple.

Pour autant les réseaux sociaux ne sont pas le mal incarné 😈. C’est comme tout, il suffit d’être équilibré dans sa consommation, son utilisation. Cela permet d’apprendre, de se distraire… On doit être capable de s’en défaire sans que cela nous pose problème ! Il n’y a rien de mal à checker tes réseaux sociaux de temps en temps dans la journée, tant que tu es conscient du temps que tu y passes et la raison pour laquelle tu y es 😉!

Céline - Auteur du Blog J'ai le choix

Sois le 1er à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *