Sortir des jugements de la société

Avoir 8 enfants 🧒 c’est pour toucher les allocations 💰 ; Etre locataire de son appartement à 40 ans c’est pas normal ; Le CDI c’est le Saint Graal 🌟 ; Bref tu m’as compris… Tu les connais et les pratiques peut-être inconsciemment ou pas. Ces petites phrases qui te font te sentir exclu·e, coupable, mauvais·e, les jugements des autres et de la société reflète un manque de bienveillance général.

Qu’est-ce donc les jugements de la société ?

Je parle-là des jugements classiques du déroulé de la vie. La façon dont la société décide ce qu’il faudrait que tu fasses pour vivre ta vie et qu’elle soit réussie. On est dans la pensée collective et non individuelle. C’est-à-dire que ces jugements sont là pour le « bien » du groupe.

Dans ce contexte, la société est un groupe de personnes qui ne pensent pas entièrement par elles-mêmes. Pour n’importe quelle raison, elles pensent que les idées du groupes sont la vérité et que c’est comme ça qu’il faut faire ✅.

Il y a les traditions, les coutumes qu’on nous enseigne de génération 👴 en génération 👶. Quelques trucs se perdent ou évoluent, mais c’est difficile pour certaines choses. Les stéréotypes de ceux que doit être une famille 👨‍👩‍👧‍👦, des conditions de travail 👨‍🏭, d’éducation 👩‍🏫, de pensées en fait sont encore très ancrés.

Beaucoup de gens se lient avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs qu’elles, ce qui est normal, mais ne sortent pas de cette bulle d’idées. Alors dès qu’elles rencontrent quelqu’un avec des pensées différentes ça clashe si elles n’ont pas l’habitude de cotoyer d’autres idées que les leurs.

Peur d’être jugé pour ses idées, ses pensées

C’est tout à fait normal d’avoir peur d’être mal vue lorsque nos idées diffèrent de la pensée du groupe. Peu importe le milieu dans lequel tu évolues, il y aura toujours un groupe de personnes pour te juger car ce que tu fais est trop différent de ce qu’ils pensent être la « normalité ».

Tu en as marre de t’occuper de ta grand-mère 👵, tu voudrais du temps pour toi aussi ? Tu voudrais quitter ton CDI pour être saisonnier au soleil ☀️? Tu voudrais aller vivre loin pour vivre 🚐 différemment ? Tu voudrais voudrais éduquer tes enfants 🤓 hors du système scolaire classique ? Tout ça sans avoir a subir les jugements de la société. Le rêve 😂 ! Ils peuvent te gâcher la vie si tu n’arrives pas à passer outre malgré ton envie. Quoi que tu fasses tu seras jugé·e. Même en faisant ce que la société veut tu es jugé·e. Alors… Pourquoi s’interdire de faire ce que tu veux ?!

Il y a une fable de La Fontaine sur un meunier, son fils et un âne. Si tu ne la connais pas pour faire court c’est un meunier et son fils qui vont vendre leur âne. Au début ils lui attachent les pattes et le transportent ainsi, à l’envers, mais se font critiquer. Alors ils le détachent et le meunier fait monter son fils sur l’animal. Mais là aussi on reproche au fils, jeune, qu’il peut marcher et devrait laisser la place à son père. Ils échangent donc leurs places et sur leur chemin se refont juger… Bref quoi qu’ils fassent des gens parlent ! Alors bien sûr c’est pas toujours les mêmes ! Mais en fait tu ne peux pas bien faire pour tous, puisque chacun a sa vision de « bien faire » 😉.

On est tous concerné par ces jugements

Je ne veux pas d’enfants et n’en ai jamais voulu. C’est parfois très difficile de l’exprimer face à des personnes qui te posent la question à chaque fois qu’elles te voient ! Comme si le but de la vie était de se marier, d’avoir une maison et des enfants et donc petits-enfants ! sans oublier le chien 🐶 qui court partout 😂 ! Ma vie n’est pas incomplète parce que je n’ai pas d’enfants ! J’adore mes neveux et nièces mais je ne saurais pas m’en occuper à plein temps (hors quelques jours en vacances) et surtout je n’en ai pas envie ! Je veux être libre de ma vie. J’ai parfois eu envie de répondre « Je ne peux pas en avoir. » pour que la personne en face réfléchisse un peu aux demandes qu’elle fait, mais ce ne serait pas bienveillant 😂 et ça ne ferait pas avancer la cause qu’une femme n’est pas obligée d’avoir des enfants ! La répétition de cette question peut être très douloureuse pour une personne qui ne pourrait pas en avoir par exemple. Alors bien sûr on ne peut pas savoir à l’avance mais réfléchissons avant de poser ce genre de question à tout va !

Un autre exemple, dans un article j’ai lu qu’une personne démissionnait de son boulot de cadre 👨‍💼 en CDI, bien payé, parce qu’il n’était pas épanouie professionnellement. Je te laisse imaginer les commentaires : « il démissionne, alors qu’il a un super boulot » ; « de quoi se plaint-il ? » ; « il ne se rend pas compte de la chance qu’il a »… S’il s’ennuie dans son emploi, il ne va pas y rester pour faire plaisir à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir décrocher ce genre de job 😯. Si on essayait de comprendre plutôt que de juger ?

Mais attention, tu es peut-être toi-même de ceux qui jugent ! Si c’est le cas, réfléchis bien aux raisons qui te poussent à juger. Juges-tu par rapport à tes réelles valeurs, ou parce que les autres t’entrainent vers cette pensée ? Dans les deux cas, est-ce que les choix de l’autre personne te dérangent tant que ça ? 😉

Tu ne pourras malheureusement pas éviter les jugements. Il y a des personnes qui ne comprendront jamais que tu puisses préférer travailler 5 mois dans l’année, car ils ne voient que par la sécurité de l’emploi. Libre à eux ! Ils ont sûrement une expérience de vie qui leur fait penser ça. Par contre tu peux ne pas y prêter attention. C’est difficile car il faut arriver à prendre du recul sur ce que disent les gens. Est-ce une pensée réellement personnelle, mûrement réfléchie, ou est-ce une pensée de son environnement qu’elle répète ? Tu peux également prendre le temps d’expliquer ta vision des choses pour, peut-être, leur ouvrir l’esprit ! 😉

Céline - Auteur du Blog J'ai le choix

Sois le 1er à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *